Le prêt à la création d’entreprise PCE d’Oseo est il ouvert à tous ?

par

Le prêt à la création d’entreprise PCE d’Oseo est il ouvert à tous ?

On comptabilise plus de 46.000 nouvelles créations d’entreprises en Septembre 2012. Près de 20.000 d’entre elles sont des entreprises individuelles ou des sociétés. Une majorité de ces entrepreneurs ont recours au crédit bancaire pour financer leurs investissements au démarrage. Mais toutes ces nouveaux entrepreneurs sont-ils éligibles au fameux Prêt à la Création d’Entreprise d’OSEO ? Quelles sont les subtilités de ce type de financement ?

Un financement sous certaines conditions

Contrairement à la croyance populaire, le prêt PCE d’OSEO n’est pas accordé d’office à tous les créateurs d’entreprises. C’est la banque qui décide d’octroyer ou non ce financement qui est à la fois réalisé par OSEO (pour partie) et par la banque (pour le reste de la somme). Une des première conditions pour bénéficier du prêt à la création d’entreprise ? Etre immatriculé et ne pas avoir bénéficié d’un prêt bancaire supérieur ou égale à 2 ans. Le prêt PCE exclus les secteurs d’activités liés à l’agriculture, l’intermédiation financière, la promotion ou la location financière.

Un prêt pour les programmes les plus modestes

Le montant du programme d’investissement est un des éléments principaux qui constitue l’éligibilité au prêt PCE. En effet, seuls les programmes qui n’excèdent pas 45.000 € sont éligible à ce type de crédit. Quelles différence entre le montant du programme et le montant du prêt ? Le programme comprend tous les éléments qui composent votre plan de financement. En d’autres termes, lorsque vous avez dressé la liste de tous les investissements dont vous avez besoin pour réaliser votre projet (frais d’établissement, achat de véhicule, informatique, besoin en fond de roulement, etc.), le total représente le montant de votre programme. C’est ce montant qui ne peut être supérieur à 45.000 €. Si l’on considère un apport personnel de 15.000 € par exemple, le montant du prêt est donc de 30.000 € (inclus le PCE et le prêt bancaire complémentaire).

Pas de caution personnelle ? Pas si sûr !

Si le prêt PCE de 2.000 € à 7.000 € versé par OSEO est sans caution personnelle du dirigeant, en revanche, le prêt complémentaire versé par la banque peut quand à lui faire l’objet d’une caution personnelle et solidaire de l’entrepreneur. Cela est laissé à l’appréciation de la banque. Et ce dernier est assorti d’une garantie (ou plutôt d’une contre-garantie) qui est accordée par OSEO à la banque. Attention, cette contre-garantie n’est pas gratuite. Elle peut représenter un coût de plusieurs centaines d’euros qu’il faut prévoir.

En dépit de ses quelques subtilités et contraintes, le Prêt PCE aide un grand nombre de créateurs d’entreprises à s’installer et à réaliser leur rêve d’entreprendre.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.